Quels sont les effets du CBD sur le consommateur ?

Le CBD ou cannabidiol est un élément retrouvé dans le cannabis tout comme le THC. Mais contrairement au THC, la molécule du CBD est utilisée par les scientifiques, pour être associée à des médicaments. D’ailleurs, le CBD est préconisé par certains médecins, car il dispose de vertus thérapeutiques.  On pourrait dire à cet effet qu’il apporte des bienfaits à ses consommateurs. Quels peuvent donc être les effets du CBD ? Comme il provient du cannabis, n’a-t-il vraiment aucun effet secondaire ?

Le CBD : à effet relaxant et anxiolytique

Si l’on prend l’hypothèse que le cannabis est considéré comme un stupéfiant, les éléments qui le constituent, disposent donc des mêmes effets que ce dernier. Ainsi, on pourrait penser que le CBD fait planer, et agit sur le psychique du consommateur. Cette idée est complètement fausse, car au contraire, le CBD ne met pas son consommateur dans un effet « défoncé » ni « planant ». Ce dernier n’a aucun effet psychoactif. Le CBD agit contre l’état anxieux d’un patient et se consomme à un dosage de 50mg. C’est pour cela qu’on le caractérise d’anxiolytique. Et si on l’utilise avec le cannabis, ce dernier contrebalance les effets du THC. Enfin, pour ceux qui comptent arrêter de fumer, le CBD est un bon élément.

Le CBD comme antalgique et anti-inflammatoire

Consommer du CBD n’est pas interdit par la loi. Au contraire, les scientifiques préconisent l’utilisation de celui-ci dans les médicaments. Entre autres, le CBD entre dans la composition des médicaments tels que l’EPIDIOLEX, le SATIVEX etc…Les professionnels conseillent l’utilisation et la consommation du CBD pour les patients ressentant des douleurs, des inflammations. Ainsi, il lutte contre la douleur arthrite, par exemple, en diminuant les symptômes. Cet effet contre la douleur a été prouvé selon les recherches établies. Certes, son utilisation doit être par un professionnel, car jusqu’à présent, on ne peut dire qu’il peut substituer le traitement médical.

Le CBD : à quelques effets secondaires, mais pas nocifs

Comme l’étude sur le CBD n’affirme pas complètement que le CBD peut être qualifié de médicament, le dosage administré aux patients ou consommé par ces derniers peut entrainer quelques désagréments. En fonction du dosage, des personnes et de leur sensibilité, le CBD peut entrainer une bouche sèche et des irritations des voies respiratoires. Ce méfait n’est causé que par la vaporisation du CBD car souvent, celui-ci se consomme par vaporisation ou en cigarette. Heureusement, cet effet est réglable en fonction du dosage. Il en est de même pour la somnolence ou l’étourdissement. Le grand souci se pose pour les personnes à problème artériel. Le CBD crée une baisse de tension artérielle c’est-à-dire qu’il entraine une hypotension. Néanmoins, l’OMS conclut que ce produit n’est pas nocif pour la santé et sans effet psychotrope.

Le CBD en dermatologie, pourquoi ?
Comment le CBD peut-il être efficace sur le traitement de la douleur ?