Fleurs de CBD indoor et outdoor : les différences

Dans certains pays, notamment la Suisse, la culture du CBD est légale. Ainsi, les consommateurs se multiplient de jour en jour. Cependant, cette culture peut s’effectuer soit à l’intérieur (indoor), soit à l’extérieur (outdoor). Dans cet article, les qualités des fleurs de ces différentes cultures seront favorisées.

La culture du CBD indoor

Les plantations sont contrôlées à l’intérieur d’immense hangar. Les fleurs de CBD indoor sont appréciées pour sa haute qualité. Cette qualité extravagante est contribuée par le traitement minutieux des producteurs. Grâce à un vaste terrain de plantation, ils peuvent régulariser l’ensemble des procédés de production. La luminosité, la température ambiante, l’humidité… sont des facteurs qui assurent la bonne croissance des plantes de CBD. Ainsi, les bourgeons produits sont volumineux et offrent un goût savoureux. Grâce à une maîtrise totale du processus de culture, les producteurs bénéficient de plusieurs récoltes annuelles. Néanmoins, l’investissement des productions est facilement rentabilisé. Actuellement, certains hybrides issus des souches se sentent plus à l’aise dans une culture indoor.

La culture outdoor du CBD

La culture extérieure prescrit un environnement naturel aux plantations de CBD. Les plants profitent pleinement de l’aération du vent, des rayons du soleil et des arrosages naturels par la pluie. Cette méthode permet le développement normal et naturel de la génétique de ces plants. Grâce à cette liberté, ces derniers grandissent lentement mais sûrement. Cependant, les fleurs de CBD outdoor sont moins puissantes que celles en indoor. En effet, les bourgeons sont plus petits et les feuilles recouvrent la fleur. Par contre, les saveurs sont particulièrement aromatisées. De plus, le prix des fleurs outdoor sont moins élevés que celle indoor. La qualité n’est pas le seul facteur négatif de ces fleurs, les aléas climatiques engendrent la destruction des plantations. En sachant que les processus de cultures nécessitent une régularité constante, la sècheresse et les pluies violentes sont les ennemis de la production. L’inconvénient de la plantation en extérieur est aussi la durée de croissance, les producteurs ne récoltent qu’une fois par an.

Les qualités du CBD

Le cannabis indoor a créé sans doute une révolution sur la culture. De sa qualité hautement qualifiée, les consommateurs les plus affinés n’hésitent pas à s’en procurer dans les coffee-shop. Le contrôle de l’environnement et l’accélération du processus florissante pousse le potentiel génétique des plants au maximum. Les bourgeons disposent d’un environnement propice à leur croissance ; les pluies et les vents violents n’affectent pas la production. Perfectionnée par cet avantage, l’amélioration du taux de THC est considérable. Quant à la culture extérieure, les effets recherchés demeurent existants et les saveurs sont intenses. Par contre, le taux de THC est bas et les bourgeons sont de petite taille. De nos jours, les entreprises de plantations commerciales pratiquent les 2 méthodes.

Huile de CBD: Pourquoi en consommer ?
Quelles sont les vertus des produits cosmétiques à base de CBD ?